Informations régionales

Les chasseurs n'ont pas à s'inquiéter de la grippe aviaire

Les chasseurs n'ont pas à s'inquiéter de la grippe aviaire

20 juillet 2022

Les chasseurs de sauvagine n’ont pas à s’inquiéter de la présence de la grippe aviaire chez les oiseaux migrateurs.

Rappelons que la présence de la grippe aviaire est confirmée partout au Québec. La souche H5N1, qui affecte de manière significative les oiseaux marins du golfe et de l’estuaire du Saint-Laurent, touche notamment les oiseaux aquatiques, les oiseaux de proie ainsi que les corvidés, tels que les corneilles et les geais bleus. il semble que l’épidémie se soit propagée à des phoques communs au Bas-Saint-Laurent.

Alors que les découvertes de carcasses d’oiseaux morts semblent moins nombreuses, le relationniste au ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs,Daniel Labonté, explique que les chasseurs de sauvagines n’auront pas à s’inquiéter lors de la prochaine saison.

La transmission entre un animal et un humain demeure très rare :

Le MFFP rappelle aussi que la manipulation à mains nues d’animaux malades ou morts est fortement déconseillée.

Collaboration CFIM

Retour

PARTAGER