Informations régionales

Les associations de pêcheurs demandent d'être invitées à négocier avec les pêcheurs autochtones

Les associations de pêcheurs demandent d'être invitées à négocier avec les pêcheurs autochtones

20 août 2020

La Coalition des organisations de pêches de l’Atlantique et du Québec demandent des sanctions contre les Autochtones qui pêchent en dehors des saisons établies par le gouvernement.

 

            Les membres de ce regroupement de propriétaires d’entreprises de pêche veulent être assis à la table des négociations avec le gouvernement et les groupes de pêche autochtones.

 

            Le président de l’Union des pêcheurs des Maritimes, Gaëtan Robichaud, soutient que certains individus enfreignent ouvertement les règles destinées à maintenir les pêcheries en bonne santé et durables.

 

            Colin Sproul, de la Bay of Fundy Inshore Fisherman’s Association, demande au gouvernement de protéger le bien public.  Il doit sévir contre toute pêche en dehors des saisons établies par le ministère.

 

            Selon O’Neil Cloutier, du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie, les appels logés au gouvernement pour qu’il convoque les principaux acteurs sont tombés dans l’oreille d’un sourd.

 

            À la lumière d’une recherche de la firme Nanos commandée par la Coalition, 8 Canadiens sur 10 affirment qu’il est important de veiller à ce que chacun respecte les règlements fondés sur le principe de durabilité.

 

            Cette même enquête met en lumière aussi la volonté des répondants à ce que le gouvernement, les dirigeants autochtones et les organisations de pêche négocient directement ensemble pour gérer les pêches.

Retour

PARTAGER