Informations régionales

Le Mouvement Action Chômage veut accélérer les interventions d'Ottawa

Le Mouvement Action Chômage veut accélérer les interventions d'Ottawa

8 janvier 2020

Le Mouvement Action chômage demande à la nouvelle ministre de l’emploi fédérale de finalement abolir ce qui reste de la réforme Harper.

 

            Le mouvement de défense des chômeurs en Gaspésie espère que Carla Qualtrough, qui gère maintenant le programme d’assurance-emploi, fera respecter les promesses électorales du premier mandat des libéraux de Justin Trudeau.

 

            Le coordonnateur, Gaétan Cousineau, avoue que certains éléments ont été abolis, comme l’élimination de l’obligation du prestataire de trouver du travail dans un rayon de 100 km.  Mais selon lui, les fonctionnaires font toujours des pressions en ce sens:

 

            Selon Gaétan Cousineau, il y a encore du travail à faire pour abolir réellement la reforme Harper, comme faire disparaître les coupures liées aux gains des chômeurs qui trouve un emploi pendant qu’ils reçoivent des prestations dans le but d’augmenter leurs revenus :

 

            Le Mouvement Action chômage souhaite aussi que les prestations d’assurance maladie soient rehaussées et atteignent 52 semaines au lieu des 15 prévues actuellement. Le gouvernent Trudeau s’est engagé à augmenter le nombre à 26.  Selon les données fournies par le  directeur parlementaire du budget, 77 % des bénéficiaires qui avaient épuisé les 15 semaines de prestation maladie n’étaient pas prêts à reprendre le travail.

Retour

PARTAGER