Informations régionales

Le morcellement des terres agricoles pourrait mener à l'éclosion de plusieurs fermes, croit l'Union paysanne

Gaspar Lépine Photo: courtoisie

Le morcellement des terres agricoles pourrait mener à l'éclosion de plusieurs fermes, croit l'Union paysanne

24 novembre 2021

L’Union Paysanne voit d’un bon œil certains aspects du projet de loi sur la protection du territoire agricole.

 

S’il est adopté tel quel, le projet de loi viendra préciser les fonctions et les compétences de la Commission de protection du territoire agricole dont celle de favorise la pratique de l’agriculture selon une diversité de modèles sur des superficies variées.

 

L’Union paysanne voit ce volet du projet de loi d’un bon œil.

 

Il modifie le mécanisme de demande d’exclusion d’un lot d’une zone agricole et fait en sorte qu’il serait possible de morceler une grande terre en petits lots qui pourraient être exploités par des fermes d’envergure moindre.

 

De Saint-Louis, Gaspar Lépine, administrateur de l’Union paysanne et membre de la coopérative de travailleurs la Coopérative du Trécarré, est d’avis que l’esprit de la loi est intéressant.  Il ouvre la porte à du morcellement :

 

            Cette nouvelle disposition de la loi viendrait ainsi favoriser l’accès à des terres pour la relève ou pour des productions plus modestes :

 

            Pour le producteur maraîcher, il s’agit d’un premier pas intéressant pour favoriser l’agriculture à petite échelle.

Retour

PARTAGER