Informations régionales

Le ministre de l'Éducation demande aux écoles de se préparer à une deuxième vague

Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation

Le ministre de l'Éducation demande aux écoles de se préparer à une deuxième vague

16 juin 2020

Les écoles se préparent pour une réouverture au début septembre, mais avec un plan pour poursuivre l’enseignement si une éclosion survient.

 

            Jean-François Roberge a confirmé que les élèves du préscolaire, du primaire et du premier cycle du secondaire seront de retour à temps plein à l’école selon le calendrier régulier. 

 

            Ils fonctionneront de façon hermétique la plupart du temps.  Les élèves du préscolaire à la troisième secondaire resteront dans leur groupe classe et seront regroupés en équipes d’un maximum de 6 jeunes.  À l’intérieur des sous-groupes, aucune distance physique ne sera requise.  Entre les sous-groupes, une distance sera requise et ce sera la même consigne entre les adultes et les élèves.  L’Éducation physique pourra se donner :

            Pour ce qui est des élèves de quatrième et cinquième secondaire, ils seront présents au moins un jour sur deux à l’école mais l’enseignement devra être adapté pour ces 2 niveaux en raison des cours optionnels, notamment dans les parcours de sciences et de mathématiques, qui forcent l’éclatement des groupes.   Pour les plus vieux, qui feront des cours à la maison, et pour poursuivre l’enseignement si la deuxième vague de Covid-19 survient, les établissements ont la directive de se doter du matériel informatique nécessaire cet été afin de le distribuer au besoin :

            En formation professionnelle et aux adultes, le ministre Roberge souhaite que les élèves soient le plus souvent en classe, la distance devra être de 1,5 mètre entre chacun, ce qui va forcer des formations en modèle hybride.  Même situation au cégep et à l’université mais les établissements ont la consigne que les étudiants en première session soient en classe, pour faciliter l’intégration.

Retour

PARTAGER