Informations régionales

La présence d'ours est plus répandue cette année

La présence d'ours est plus répandue cette année

1 octobre 2020

La présence d’ours noirs à proximité de résidences est un phénomène plus répandu cette année dans la Baie-des-Chaleurs.

 

            Les agents du ministère des Forêts de la Faune et des Parcs sont présentement en opération dans le secteur de Pointe-à-la-Croix où deux cages ont été installées dans les sentiers en vue de capturer une famille d’ours dont la présence a été observée par de nombreux citoyens.  La police de Listuguj a averti, aux petites heures ce matin, les membres de la communauté d’être vigilants parce que des patrouilleurs ont observé un ours de taille moyenne dans le secteur du Musée de la Bataille de la Ristigouche. 

Pour assurer la sécurité de la population, les agents de protection de la faune tentent d’attirer les bêtes pour ensuite les relâcher en milieu forestier.  Alexandre Côté est adjoint au soutien des opérations au ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs :

 

             La sécheresse estivale et la rareté de fruits sauvage expliquerait en partie le comportement de l’animal, ce dernier serait en quête de nourriture avant d’amorcer sa période d’hibernation.

 

            Il faut dire que la saison est également propice à la marche en forêt et que les sentiers sont aussi très fréquentés. Ils rendent plus probable ce genre de rencontres :

 

         Selon le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs, cette recrudescence de l’observation de l’ours noir ne serait pas problématique pour autant.

Retour

PARTAGER