Informations régionales

La pandémie vue de l'intérieure: Une médecin à l'urgence de Maria appelle à la solidarité

Dre Sophie-Geneviève Gagnon Photo: courtoisie

La pandémie vue de l'intérieure: Une médecin à l'urgence de Maria appelle à la solidarité

10 décembre 2020

Dr Sophie-Geneviève Gagnon demande à ceux qui présentent des symptômes grippaux, même légers, de limiter à tout prix leurs contacts sociaux.

 

            L’omnipraticienne qui travaille à l’urgence de l’hôpital de Maria cumule 20 ans d’expérience.  Nous nous sommes entretenu avec elle, à l’initiative du CISSS de la Gaspésie, pour tenter d’en apprendre davantage sur la vision à l’interne de cette crise.

 

            Dans un premier temps, elle affirme que les employés du réseau de la santé étaient mieux préparés à faire face à la deuxième vague mais les effets de la fatigue et la pénurie de main-d’œuvre se font sentir parmi les employés. Elle affirme qu’en raison du manque d’employés et du délestage, certains  travailleurs de la santé doivent faire du temps supplémentaire et diversifier leurs tâches :

            Même si des visites humanitaires ainsi que la présence de certains proches aidants sont permises, le manque de visite et de support familial affectent les patients et les employés.  Le travail de communication est beaucoup plus compliqué et les patients ressentent l’absence de leurs proches :

            Le réseau dispose encore d’une certaine capacité d’accueillir la clientèle COVID à Maria mais il est de plus en plus fragile, note Dre Sophie-Geneviève Gagnon.  Pour cette raison, le temps des Fêtes inquiète grandement le médecin.  Elle croit que la population respecte les règles en général mais elle note que plusieurs font fi des légers symptômes grippaux qui doivent être considérés :

 

            La professionnelle souligne l’importance de penser aux autres:

 

 

Retour

PARTAGER