Informations régionales

La ministre souhaite une collaboration dans l'industrie du homard

La ministre souhaite une collaboration dans l'industrie du homard

4 mai 2020

Diane Lebouthillier demande aux pêcheurs de homard et aux industriels de la transformation de collaborer comme le fait le secteur du crabe en ce début de saison incertain.

 

            À moins d’une semaine de la mise à l’eau des cages à homard, les homardiers ignorent s’ils pourront écouler leurs prises et à quel prix.  La pêche au homard ouvrira samedi.

 

            Les homardiers du Québec et des provinces atlantiques réclament de l’aide du gouvernement fédéral puisque les industriels ne garantissent pas l’achat des prises.  En point de presse cet avant-midi, la ministre de la région, Diane Lebouthillier, a mentionné que des annonces de la ministre des Pêches, auront lieu «en temps et lieu» :
 

 

            Diane Lebouthillier a confiance que son gouvernement saura réagir, comme il l’a fait en 2017 pour soutenir les pêcheurs lorsqu’Ottawa a demandé la levée des trappes au début de la crise de la baleine noire :

           

            La députée souligne que le gouvernement n’est pas le régulateur du marché du homard.  Elle demande aux intervenants du secteur du homard de prendre exemple sur ceux du crabe des neiges :

 

            La ministre soutient que le gouvernement surveillera de près la situation.

Retour

PARTAGER