Informations régionales

La ferme Bourdages fait appel à la main-d'oeuvre québécoise et locale

Champs de la Ferme Bourdages Photo: facebook

La ferme Bourdages fait appel à la main-d'oeuvre québécoise et locale

16 juin 2020

La Ferme Bourdages de Saint-Siméon se tourne vers l’embauche de travailleurs du Québec pour cet été.

 

            L’entreprise fait appel généralement à environ 40 travailleurs du Mexique pour assurer les récoltes et autres travaux pendant la saison estivale.  Hier, en raison de la pandémie, la ferme n’avait reçu que 6 confirmations pour cette main-d’œuvre hautement productive.  Le gouvernement mexicain a, par ailleurs, annoncé en journée qu’il fermait la porte à permettre le départ de travailleurs saisonniers, tant que la lumière ne serait pas faite sur le décès de 2 Mexicains embauchés comme travailleurs temporaires en Ontario.

 

            Pour cette raison, le propriétaire Pierre Bourdages tente de recruter le plus de main-d’œuvre du Québec et de la région.  En plus des programmes gouvernementaux qui existent afin d’encourager la main-d’œuvre de la province à travailler dans les champs, Pierre Bourdages a lancé une campagne de recrutement pour cette main-d’œuvre :

 

            L’autocueillette sera également privilégiée cet été :

 

            Pierre Bourdages précise également que la main-d’œuvre locale qui aurait quelques heures à offrir par jours est la bienvenue.

 

            Au plus fort des opérations, environ 70 personnes sont nécessaires pour assurer le bon déroulement des opérations.

Retour

PARTAGER