Informations régionales

L'opposition toujours vive face au projet de camping à Maria

Comme plusieurs citoyens l'ont fait, Julien Cyr a demandé au conseil municipal que la zone 20 soit retirée des secteurs autorisés pour les campings Photo: Julie Drapeau

L'opposition toujours vive face au projet de camping à Maria

19 mai 2022

La grogne populaire autour du projet de camping derrière la cantine Mam’Zelle Maria ne se tarit pas.

 

 

Les conseillères Patricia Chartier et Guylaine Audet ont écouté les commentaires sur le projet de réglement pendant près de 2 heures. Photo: Julie Drapeau

 

Le conseil municipal a tenu, hier soir, une assemblée de consultations sur son projet de règlement qui vise à encadrer le développement des campings.  Maria a décidé de se lancer dans une règlementation après que le propriétaire du lieu de restauration ait demandé la permission d’aménager 40 sites sur le terrain adjacent.

 

Plusieurs citoyens, essentiellement des résidents de la zone visée, sont venus enregistrer leur dissidence.  Un camping, si petit soit-il et entouré d’arbres et clôturé, changera le paysage, ont déploré certains :

 

  D’autres se sont inquiétés de voir s’ajouter un trafic de campeurs dans une zone déjà achalandée :

 

  Des résidents ont fait valoir aussi que cette clientèle en vacances favorisera la Pointe Verte comme lieu de mise à l’eau d’équipements flottants alors que le milieu est fragile :

 

L’absence d’une surveillance obligatoire du camping la nuit a également été soulevée parmi les critiques.  Les citoyens ont réclamé que le secteur visé par le propriétaire de la cantine soit retiré des zones où les campings seraient autorisés par le règlement. 

Le conseil fera le bilan des consultations et pourrait arriver avec une nouvelle mouture de son règlement.  Les citoyens qui ne seront pas satisfaits pourront demander la tenue d’un référendum.  Certains ont d’ores et déjà promis qu’ils se rendront voter si le conseil persiste avec son plan.

Retour

PARTAGER