Informations régionales

L'industrie québécoise du bois d'oeuvre respecte les règles, dit l'OMC

25 août 2020

Conflit du bois d’œuvre : L’Organisation mondiale du commerce reconnaît que le Québec respecte les règles du commerce international.

 

            Depuis longtemps, le prix du bois récolté sur les terres publiques au Québec fait l’objet d’attaques à répétition par le gouvernement américain.

 

            Dans son rapport de 230 pages, l’OMC indique que les Etats-Unis n’ont pas agi de façon objective et impartiale en rejetant le système d’enchères publiques du Québec comme système de tarification valable.

 

            L’OMC souligne aussi que l’administration américaine n’a pas tenu compte de tous les coûts payés par les producteurs québécois.

 

            Le pdg du Conseil de l’industrie forestière du Québec, Jean-François Samray, soutient qu’il est temps que la validité du régime québécois soit reconnue par les voisins américains.

 

            Pour y arriver, le gouvernement du Canada doit donc utiliser le rapport de l’organisme indépendant pour faire pression sur Washington afin que les entreprises québécoises bénéficient d’une exemption de la taxe sur le bois d’œuvre lorsqu’il traverse la frontière.

Retour

PARTAGER