Informations régionales

Kristina Michaud s'inquiète pour la santé mentale des jeunes de Listuguj

Kristina Michaud s'inquiète pour la santé mentale des jeunes de Listuguj

16 novembre 2020

La députée fédérale Kristina Michaud dit être inquiète pour la santé mentale des jeunes autochtones de Listuguj.

 

            Elle réitère sa demande au gouvernement du Nouveau-Brunswick de permettre aux élèves Mi’kmaq de fréquenter leur école secondaire à Campbellton, la Sugarloaf High School.

 

            Ceux-ci sont privés, depuis le 8 octobre, de suivre les cours en personne alors que leurs camarades du même âge, résidant au Nouveau-Brunswick, peuvent s’y rendre.  La députée d’Avignon-la Mitis-Matane-Matapédia note qu’il s’agit d’une injustice pour ces élèves du secondaire, d’autant plus que les élèves de Listuguj de la maternelle à la huitième année peuvent fréquenter cette même école où les cours sont donnés en anglais.  Le chef Darcy Gray et elle-même font une intervention médiatique aujourd’hui sur le plan national :

 

            Kristina Michaud cible le ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick qui a le pouvoir de régler le problème, et tant mieux si son intervention peut pousser Ottawa à faire pression.  Il s’agit d’une question de santé mentale, dit-elle :

 

            Les élèves craignent aussi de prendre du retard dans leurs matières et d’être désavantagés lors de la rédaction de leurs futurs examens, en plus de vivre un sentiment de rejet, note la députée d’Avignon.

 

Retour

PARTAGER