Informations régionales

Kristina Michaud ne souhaite pas d'élections hâtives

Kristina Michaud

Kristina Michaud ne souhaite pas d'élections hâtives

17 décembre 2020

La députée d’Avignon-la Mitis-Matane-Matapédia espère que le gouvernement Trudeau ne se placera pas lui-même en situation pour forcer des élections hâtives à Ottawa.

 

            Kristina Michaud est à l’heure des bilans, en cette fin d’année parlementaire.

 

            Si elle convient que d’autres gouvernements ont vécu des élections en pleine pandémie, notamment aux États-Unis et plus près, au Nouveau-Brunswick, la députée fédérale note que ce n’est pas une situation qu’elle souhaite voir se concrétiser :

 

            La députée d’Avignon-la Mitis-Matane-Matapédia est satisfaite de l’effort que son équipe et elle a déployé cette année pour améliorer les programmes fédéraux mis en place en toute urgence :

 

            L’un des dossiers pour lequel Kristina Michaud a souvent interpelé le public, cette année, est la mise à l’écart des jeunes de Listuguj de leur école secondaire au Nouveau-Brunswick.  Malgré les insuccès à ce jour, elle estime toujours que la solution la plus simple et la plus applicable rapidement se trouve entre les mains de la province voisine, et non de l’école anglophone d’Escuminac :

 

            La députée Michaud soutient que la pandémie lui a permis de mieux connaître ses électeurs et leurs besoins particuliers.

Retour

PARTAGER