Informations régionales

Hausses faramineuses des primes d'assurance dans l'industrie du camionnage

Photo: facebook Transport Philippe Day

Hausses faramineuses des primes d'assurance dans l'industrie du camionnage

5 février 2020

Le député de Bonaventure exhorte le gouvernement à aider les camionneurs forestiers qui sont aux prises avec des hausses faramineuses de leurs primes d’assurance.

 

            Les coûts annuels en assurance pour l’entreprise Philippe Day de Nouvelle sont passés de 167 000$ en 2016 à 317 000$ en 2019. 

Et ces hausses, note le co-propriétaire, Sébastien Bernard, sont totalement étrangères au dossier de l’entreprise qui n’a pas fait de réclamation depuis 3 ans. 

S’il convient qu’à l’achat, la valeur des camions neufs a beaucoup augmenté ces dernières années, Sébastien Bernard soutient que la valeur de sa flotte de camions n’a pas connu une croissance qui justifierait la hausse substantielle des primes d’assurance.

Transport Philippe Day génère 42 emplois et une masse salariale de 1,2 million de dollar mais tous les types d’entreprises de transport sont touchés, mentionne-t-il :

            L’offre est de plus en plus restreinte, la concurrence entre assureurs est en chute libre :

            De plus, détenir un permis classe 1 n’est plus suffisant pour que la compagnie accepte de couvrir.  Le nouveau chauffeur doit avoir été formé par le Centre de formation en transport de Charlesbourg et détenir un dossier de conduite exemplaire :  

            Le député Sylvain Roy s’attaque à ce problème parce qu’il estime que des compagnies de transport sont en péril :

            L’industrie agricole vit d’ailleurs le même problème, note le député.

Retour

PARTAGER