Informations régionales

Hareng et maquereau: Lebouthillier s'en remet à un nouveau comité

5 juillet 2022

La ministre gaspésienne Diane Lebouthillier dit ne pas être convaincue à l’idée de mettre en place un programme de rachat de permis pour les pêcheurs de maquereau et de hareng.

 

La députée fédérale qui siège au conseil des ministres est interpelée, afin qu’Ottawa intervienne pour réduire les impacts liés à la suspension de la pêche.

 

En point de presse à Gaspé, la ministre ne s’est pas avancée sur les solutions à mettre en place :

 

Diane Lebouthillier dit avoir rencontré le premier ministre.

 

Un comité ministériel a été formé, dit-elle, pour revoir la situation des pêcheries dans leur ensemble, plusieurs flotilles étant touchées par des baisses de quotas :

 

La ministre Lebouthillier a répété qu’elle comprenait la frustration des pêcheurs, et aide-pêcheurs d’avoir appris la fermeture de la pêche à l’aube de la saison.

 

Des gens ont investi dans leur bateau, a-t-elle reconnu.

 

Retour

PARTAGER