Informations régionales

Discussions des maires d'Avignon à huis clos

Mathieu Lapointe Photo: Julie Drapeau

Discussions des maires d'Avignon à huis clos

10 décembre 2019

Les discussions entre les maires de la MRC d’Avignon vont se dérouler derrière des portes closes à l’avenir.

            Les élus ont décidé d’instaurer une nouvelle pratique, celle de tenir une assemblée de travail dans les jours qui précèdent la séance publique.  Ces rencontres permettent de discuter de tous les points, à l’abri du regard des citoyens et des journalistes. 

Lors de la plus récente assemblée du conseil de la MRC d’Avignon, le 27 novembre à Pointe-à-la-Croix, les 20 points à l’ordre du jour ont été avalés en 25 minutes. 

Pendant cette courte rencontre, les maires ont accordé le contrat de réaliser des plans d’agrandissement des locaux de la MRC à une firme privée, ils ont officialisé l’achat d’une voiture électrique sans appel d’offres et ils ont autorisé diverses modifications au schéma d’aménagement de la MRC, le tout sans avoir à exposer leur argumentaire.

            Ainsi, le processus décisionnel de ces maires des municipalités de l’Ouest de la Baie-des-Chaleurs n’est plus public.  Seules leurs décisions le sont.  Préfet de la MRC d’Avignon depuis juillet, Mathieu Lapointe :

            Non seulement cette pratique est tolérée, mais elle est encouragée par le ministère des Affaires municipales, explique le directeur du bureau de la Gaspésie-les Îles, Michel Gionest :

            Jacques Ouellet, membre du réseau Démos, soutient que les élus doivent se rappeler qu’ils occupent leur siège pour représenter le public.  Il estime qu’une telle orientation jette un voile sur les intérêts derrière les prises de décision :  

            Selon les exigences du ministère des Affaires municipales, les élus n’ont pas à produire de procès-verbal après une rencontre de travail. 

Le recours au huis clos n’est pas encadré par le code qui régit les pratiques des municipalités.

Retour

PARTAGER