Informations régionales

Début de campagne sur fond d'attaques bloquistes

Rémi Massé à l'ouverture de son local électoral de Carleton, jeudi Photo: Julie Drapeau

Début de campagne sur fond d'attaques bloquistes

13 septembre 2019

Rémi Massé convient qu’il aurait préféré que les agriculteurs reçoivent des compensations avant la fin du mandat de son gouvernement.

           

            En moyenne, les producteurs s’attendent à recevoir 28 000$ chacun pour compenser les brèches dans la protection de certains secteurs agricoles au pays, dont l’industrie laitière.

 

            Toutefois, l’argent n’est pas encore versé.  Le chef du Bloc québécois a accusé hier les Libéraux d’avoir pris les agriculteurs en otage, alors qu’à la mi-août, la ministre de l'Agriculture, Marie-Claude Bibeau, a annoncé des versements de 1,75 milliard $ sur huit ans, promettant les premiers chèques avant la fin de l'année.

           

            Le député sortant d’Avignon-la Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, promet que les producteurs seront supportés, comme l’a convenu son gouvernement.  Toutefois, il ne peut faire de promesse si les Conservateurs prennent le pouvoir :

 

   

 

 

Inauguration du local électoral, jeudi Photo: Julie Drapeau

 

 

 

       Le candidat libéral était à Carleton hier où il ouvrait son local électoral.  Située dans un édifice commercial du boulevard Perron, la salle doit servir de lieux de rassemblement pour les bénévoles pendant la campagne.  Hier, quelques supporters et intervenants étaient présents.

 

            Rémi Massé veut faire une campagne sur le terrain.  Ses flèches sont toutes dirigées contre les Conservateurs :

           

            C’était Rémi Massé, le candidat libéral dans Avignon-la Mitis-Matane-Matapédia.

Retour

PARTAGER