Informations régionales

Changement d'approche

22 janvier 2021

            Selon le projet de loi qui réformera les normes de santé et de sécurité du travail, les employeurs seraient divisés selon leur taille et entre niveaux de risque faible, modéré et élevé.

 

            Le projet de loi qui est mené par le gouvernement Legault créerait des  mécanismes de prévention ajustés à chacun.

 

            Or, les directeurs de la santé publique, comme les syndicats, remettent en cause la nouvelle classification des employeurs en fonction du risque, puisqu'elle serait fondée sur le nombre d'indemnisations et les cas rapportés.

 

            Selon le Dr Yv Bonnier-Viger, directeur de la santé publique de la Gaspésie, il faudrait plutôt se fonder sur les études scientifiques, parce que les cas ne sont pas tous rapportés :

 

Retour

PARTAGER