Informations régionales

Agression au marteau: l'accusé toujours sans avocat

Photo: Mario Cyr

Agression au marteau: l'accusé toujours sans avocat

30 mars 2021

L’homme de Maria accusé d’avoir frappé sa conjointe à la tête avec un marteau est toujours à la recherche d’un avocat.

 

Son enquête sur remise en liberté a été reportée, alors qu’elle devait avoir lieu ce matin au palais de justice de New Carlisle. 

 

Devant la complexité du dossier et le sérieux des accusations, le juge Jean Bécu a fortement conseillé à l’accusé de 38 ans de se trouver un avocat avant que ne se tienne l’enquête sur remise en liberté.  

 

L’homme fait face à une série de chefs d’accusation, tous relatifs à de la violence conjugale, dont assaut, voie de fait armée et voie de fait causant des lésions.  Un sixième chef s’est ajouté vendredi, relativement à une ordonnance de ne pas communiquer avec la victime.  Il aurait tenté de le faire de façon directe ou indirecte depuis son entrée en cellule. 

 

Présent en visioconférence, l’homme a mentionné ce matin qu’il négocie actuellement un avocat de Rimouski qui pourrait «peut-être», selon ses dires, prendre le dossier.  Il s’agit de sa troisième tentative à dénicher un représentant, les deux premiers avocats ayant décliné pour des conflits d’intérêts ou d’horaire.

 

Le juge a donc remis la suite des procédures à mercredi 13h30 pour la forme.  À ce moment, si un avocat est présent, l’enquête sur remise en liberté se tiendra le lendemain.    

 

Les faits remontent au 18 mars.  Blessée, la victime a réussi à prendre la fuite pour se réfugier au centre hospitalier alors qu’elle profitait d’un moment d’inattention de son conjoint qui aurait tenté de la pourchasser.

 

Retour

PARTAGER